Les Toiles de Sandy , acryliques et arts décorati

Les Toiles de Sandy , acryliques et arts décorati

Les différents traits de pinceau

 

 

Fiche Technique : Les traits ou coups de pinceau

 

 

 

 La consistance de peinture appropriée, le chargement correct du pinceau et le maintien correct

du pinceau sont des étapes essentielles à la réalisation de beaux traits de pinceau.

 

 

Consistance appropriée

Premièrement, la consistance de la peinture doit être correcte. Celle-ci doit avoir une texture

crémeuse sans être liquide.

Si la peinture est laissée sur la palette, et commence à sécher, vous pouvez ajouter un petit peu d’eau

pour pouvoir l’utiliser.

 

Charger ou remplir le pinceau

Rincer votre pinceau à l’eau froide. Toucher délicatement le papier essuie-tout avec votre

pinceau pour enlever l’excès d’eau. Humidifier les fibres de votre pinceau avant de le remplir favorise

plus aisément le chargement de la peinture et contribue à la préservation de celui-ci.

Tremper doucement le pinceau, en l’appuyant par petits coups dans le bord d'une flaque de

peinture jusqu'à ce que le pinceau soit plein, c’est-à-dire environ la moitié de la distance entre

l’extrémité des poils et le début de la virole du pinceau (l'anneau de métal sur le manche qui relie les

soies). Essayez toujours de ne pas mettre de peinture jusqu’à cette partie de métal, appelée virole. Si

la peinture sèche dans cette partie des poils, sous la virole, le pinceau ne reprendra pas sa forme

originale ce qui rend impossible l’exécution de beaux traits de pinceau.

 

Maintien du pinceau

La position dans laquelle vous tenez le pinceau est TRÈS importante. Essayez de le tenir

presque perpendiculaire à la surface de travail en le tenant entre le pouce et l’index comme pour un

crayon, tout en posant votre petit doigt sur la surface, afin de stabiliser votre main. Ne laisser

pas votre bras ou votre poignet posé sur la surface ou sur la table. « N’étouffez » pas le mouvement

donné à votre pinceau en le tenant trop loin de la virole. Au début, il vous semblera plus naturel de

tenir le pinceau vers l’arrière comme pour un crayon, mais si le pinceau est trop orienté vers l’arrière,

cela ne vous permettra pas une vaste étendue de mouvement nécessaire pour faire de beaux traits.

Cette erreur mène habituellement vers une pauvre exécution des traits de pinceau. Lorsque

vous avez de la difficulté à exécuter vos coups de pinceau, assurez-vous de ne pas tenir le pinceau

couché « paresseusement » dans le creux entre le pouce et l’index de votre main.

Prenez votre temps, aller doucement…

 

Virgule (Comma)

Charger votre pinceau tel qu’indiqué précédemment. Appuyer le bout des poils

du pinceau vers le bas et attendre jusqu’à ce que la pression exercée crée une

« tête » de virgule arrondie. Graduellement commencer à tirer le pinceau et en

même temps remonter le pinceau en relâchant la pression doucement. Durant

ce mouvement, votre bras entier devrait bouger. À la fin du trait, laisser les poils

du pinceau reprendre la forme de la pointe et soulever le pinceau de la surface

en terminant le trait de virgule par une queue (ligne) très précise et très mince.

Faites ce mouvement très lentement. Jusqu’à ce que vous le maîtrisiez, vous

devriez l’exécuter lentement

en pensant : « pression… tirer (à droite ou à gauche)…et soulever

simultanément ». Pratiquer ce trait soit vers la droite ou vers la gauche puisqu’il

peut être exécuter des deux côtés. Il vous sera toujours plus facile de l’exécuter

d’un côté plutôt que de l’autre.

 

Point d’exclamation (Polliwog)

Celui-ci est fait de la même façon que la virgule sauf que vous devez aussi

tourner d’un quart de tour en même temps que vous tirez et soulevez le pinceau

tout en relâchant la pression: « Pression… tirer (vers le bas), …soulever et

tourner simultanément)

 

Trait en « S »

Ce coup de pinceau est semblable à la lettre « S » (d’où son nom). Remplir le

pinceau. Commencer sur la pointe (pinceau rond) ou la tranche (pinceau plat) et

faire la traction en glissant puis en utilisant la pression sur le pinceau pour faire le

trait et retourner sur la pointe ou la tranche. Ne pas tourner le pinceau durant ce

mouvement : « Pointe….. glisse avec pression… relâche et soulève à nouveau

sur la pointe ».

 

Trait en « C » ou en « U »

À nouveau, ces traits sont semblables aux lettres d’où provient leur nom.

Commencez sur la pointe puis tirez autour pour créer la forme arrondie de C ou

de U et revenir sur la pointe.

 

Larme

Tournez votre pinceau rond sur la palette pour qu’il prenne une forme pointue.

Touchez la surface avec le bout du pinceau et pencher légèrement vers l’arrière

en appuyant sur la partie de ferrure du pinceau pour créer la partie large de la

larme.

 

Demi- Rond ou rond

Tenir le pinceau sur la surface plate. Appliquer la pression en tournant le pinceau

entre vos doigts.

 

Trait ou lettrage au ligneur traceur ou traînard (liner)

Vous pouvez faire des lignes fines, des points et des lettres avec le traînard.

Pour les lignes, la consistance de la peinture doit ressembler à de l’encre afin

d’obtenir de meilleurs résultats. Pour diluer et mélanger la peinture, vous pouvez

utiliser une spatule ou le traînard. Si vous utilisez le pinceau pour faire votre

mélange, vous devez charger le pinceau initialement. Tremper seulement du

bout du pinceau dans l’eau, sans pression, et passer ensuite plusieurs fois dans

la peinture. Tourner ensuite le pinceau sur la surface jusqu’à ce que cela forme

un très petit point. Souvenez-vous qu’il faut faire le trait à partir de la pointe

seulement lorsque vous pratiquez les traits, lignes etc. Exercez-vous aussi avec

les lettres de l’alphabet.

 



30/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres